Mise à niveau de l’industrie au Burkina: Un programme national comme levier

Afin de prendre la relève au niveau du Pays des hommes intègres du Programme de restructuration et de mise à niveau (PRMN) de l’industrie des Etats membres de l’UEMOA, le Burkina Faso a lancé, depuis 2009, le processus devant aboutir à la formulation d’un Programme national de restructuration et de mise à niveau de l’industrie (PNRMN). L’atelier de validation du programme qui s’est tenu le jeudi 22 juillet 2010 à Ouagadougou sonne donc comme le dernier acte du processus d’élaboration, mais aussi le levier de la démarche burkinabè.

Permettre aux entreprises nationales d’effectuer les gains de productivité et les choix stratégiques nécessaires pour affronter, dans les meilleures conditions, la concurrence étrangère sur le marché local et tirer profit des opportunités d’exportation qu’offrent l’UEMOA et les marchés internationaux. C’est le principe fondateur de la mise à niveau des entreprises du Burkina Faso.

La finalité du programme élaboré à cet effet est de préserver, de consolider et de dynamiser le tissu des entreprises au Pays des hommes intègres. Il faut dire que tout cela est bâti sur le constat que les gains les plus importants et les plus immédiats de compétivité de l’économie du Burkina Faso sont à rechercher en interne dans les entreprises et dans la mise à niveau de leur mode de gestion et de production aux normes internationales.

Le processus devant aboutir à la formulation d’un Programme national de restructuration et de mise à niveau de l’industrie (PNRMN) a été lancé depuis 2009 pour prendre la relève au niveau du Pays des hommes intègres du Programme de restructuration et mise à niveau (PRMN) de l’industrie des Etats membres de l’UEMOA, présentement exécuté par le Bureau de restructuration et de mise à niveau (BRMN).

C’est donc l’aboutissement de ce processus que l’atelier de validation du Programme qui s’est tenu à Ouagadougou. Selon le président du comité national de pilotage, Abdoulaye Nabolé, le Programme à eux, soumis, s’articule autour des axes de développement retenus dans le cadre du programme de l’Accord de partenariat économique pour le développement de la région en négociation avec l’Union européenne : « Ce choix nous permettra dans une démarche proactive d’aller au Programme régional avec des outils formatés à même de répondre à nos orientations de développement basés sur une exploitation judicieuse de nos avantages compétitifs.

Le développement de notre pays ne peut s’envisager durablement sans un tissu industriel fort et capable de faire face aux enjeux de l’économie mondiale. Cette démarche, nous l’espérons, sera mise en œuvre avec l’implication de toutes les parties et tout particulièrement du système financier dont la contribution est grandement attendue. » Et le conseiller technique du ministre du Commerce, de la Promotion de l’entreprise et de l’Artisanat (MCPEA), Adama Traoré, représentant le ministre à la cérémonie d’ouverture de l’atelier, de rappeler que le gouvernement burkinabè accorde une importance toute particulière au PNRMN.

Il en veut pour preuve le choix de confier au comité de pilotage national (CPN), la mise en œuvre du programme de restructuration des entreprises en difficulté (PRED) lancé en 2009 avec une enveloppe initiale de 10 milliards de CFA. La mise en œuvre du programme validé hier jeudi à Ouagadougou, va nécessiter la mobilisation de 6, 270 milliards de FCFA par le gouvernement pour soutenir un investissement par le secteur privé de 19,147 milliards de FCFA. Aussi Adama Traoré n’a-t-il pas manqué d’inviter les partenaires techniques et financiers à les accompagner.

Hyacinthe Sanou/L’Observateur Paalga du 23 juillet 2010 http://www.lobservateur.bf/spip.php?article14544

Publicités
Cet article a été publié dans Faso Actu. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s