Sites de productions de Bagré: Des infrastructures porteuses d’espoir

En marge de la 5e grande conférence régionale tenue le samedi 31 juillet à Tenkodogo dans la région du Centre-Est, le ministre de la Culture, du Tourisme et la Communication, Filippe Savadogo en compagnie du parrain de ladite conférence, le général Tiémoko Marc Garango a effectué, le dimanche 1er août 2010, une visite des différents sites aux alentours du barrage hydro-électrique de Bagré.

Premier site visité par le ministre de la Culture, du Tourisme et de la Communication et sa délégation, le lac du barrage et les installations électriques de la Société nationale d’électricité du Burkina (SONABEL). Inauguré en 1994 par le Président du Faso, Blaise Compaoré, cet ouvrage s’étend sur une superficie de plus de 2500 hectares avec une capacité de 1, 7 milliard de mètre cube. Elle assure la production de l’électricité et l’irrigation des plaines rizicoles.

Selon le chef de production hydro-électrique de Bagré, Paul Compaoré, l’unité de production de l’électricité se compose de deux turbines qui produisent chacune huit mégawatts pour une production totale de 16 mégawatts. « Actuellement, on produit 12 mégawatts au lieu de 16 », a souligné M. Compaoré.

Cette visite a été d’un intérêt certain pour la plupart des membres de la délégation qui découvrent pour la première fois la grande digue du barrage et l’immensité du lac. Après le barrage, la délégation a pris la direction de la station d’élevage piscicole de Bagré. En route, elle a traversé l’immense plaine rizicole, située en aval du barrage. Bagré dispose, en effet, de 30 000 hectares aménageables pour la culture du riz et des autres productions de contre-saison.

Cette plaine offre des possibilités pour les paysans de faire plusieurs récoltes en une saison. Pour rendre cette plaine plus rentable, un des conférenciers a proposé la rétrocession de 15 000 hectares à des agro- businessmen qui pourront y investir et apporter une plus-value au développement de la région.

Le centre d’élevage piscicole qui a constitué le deuxième site visité est un projet de la coopération entre le Burkina Faso et la République de Chine (Taïwan). Dans ce centre, les visiteurs ont pu s’imprégner des différentes étapes de la production de poisson.

Pour cette activité, le centre dispose de 38 bassins dans lesquels les poissons sont traités. Chacun est équipé d’un dispositif pour l’alimentation des poissons et d’un système d’oxygénation. Et après un long processus, les poissons sont déclarés consommables après 8 mois passés dans les différents bassins. « La station produit entre 90 et 120 tonnes de poisson par an », a indiqué l’assistant en aménagement aquacole, Oumar Sirima.

En plus de la production du poisson, la station assure la formation des ouvriers aquacoles et la production des semences piscicoles (alevins) au profit des promoteurs privés et du ministère de l’Agriculture, de l’Hydraulique et des Ressources halieutiques dans le cadre de la promotion de la pisciculture, a souligné Oumar Sirima. Le centre dispose également d’une unité de production d’aliments pour poisson. Cette unité peut produire une tonne d’aliments par heure.

Cette production est vendue aux particuliers et à l’étranger, a indiqué Oumar Sirima. Le Mali et le Ghana sont les clients du centre. « Mais actuellement, le projet est dans sa phase transitoire et la production des aliments se limite uniquement aux besoins de la station », a laissé entendre l’assistant en aménagement aquacole.

Après le centre d’élevage de poisson, le cortège s’est ébranlé vers le centre éco-touristique de Bagré. Autre fruit de la coopération entre le Burkina Faso et la République de Chine (Taïwan), ce centre dont les travaux ont débuté en 2005, a été réceptionné le 06 juin 2009.

Vers une gestion privée du centre éco- touristique

Le centre éco-touristique comprend des bungalows avec une capacité totale de 108 lits, une piscine, une plage artificielle, une salle de conférences et des espaces verts. Cependant, le centre n’est pas toujours en activité, faute de gestionnaire.

Quelques instants après avoir foulé le sol du centre éco-touristique, le ministre de la Culture, du Tourisme et de la Communication, Filippe Savadogo a annoncé que le centre fait l’objet d’appel d’offres international pour sa gestion. « Le gouvernement a décidé de la mise en location gérance du centre éco-touristique de Bagré », a indiqué le ministre Savadogo.

Cette solution permettra d’optimiser le centre qui souffre d’un manque d’entretien visible au niveau de la plage et des espaces verts. Pour M. Savadogo, le nouvel acquéreur du centre devra avoir une expérience minimale dans le domaine, avoir des réseaux, une bonne assise financière, et respecter les clauses du cahier des charges. « La culture de l’entretien doit être le maître-mot », a souligné le ministre en charge du Tourisme au Burkina Faso.

Pour le général Tiémoko Marc Garango, parrain de la 5e grande conférence régionale, le futur locataire du centre devra avoir « l’envergure suffisante pour amener les clients afin de rentabiliser ce site qui est très intéressant dans sa conception et dans sa réalisation ». Le gouverneur de la région du Centre-Est, Siméon Sawadogo pense que le centre va constituer un pôle d’attraction pour valoriser les potentialités du barrage de Bagré. Avec son exploitation, le centre éco-touristique de Bagré pourrait constituer un point focal pour le rayonnement de la région, a souligné M. Savadogo.

Moumini YAMEOGO_yambaZ@yahoo.fr/Sidwaya du 4 août 2010 http://www.sidwaya.bf/spip.php?article6070

Publicités
Cet article a été publié dans Faso Actu. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s