Information des services de l’Economie et des Finances: Des prestations innovantes aux clients

Les services informatiques du ministère de l’Economie et des Finances organisent du 30 novembre au 2 décembre 2010 à Ouagadougou la deuxième conférence annuelle sous le thème : « Modernisation du système d’information du ministère de l’Economie et des Finances par des services innovants ».

Le Ministère de l’économie et des finances (MEF) veut apporter un dynamisme dans son service informatique, en l’adaptant aux exigences des standards internationaux, afin de répondre aux attentes de ses partenaires et usagers. C’est dans ce contexte que les services informatiques du MEF organisent leur deuxième conférence annuelle sous le thème « Modernisation du système d’information au ministère de l’Economie et des finances par des services innovants » , du 30 novembre au 2 décembre 2010. Selon le directeur général des services informatiques du MEF, Kisito Traoré, « La deuxième édition a pour ambition d’établir le plan d’urbanisation dans notre système et de jeter un regard prospectif sur la mise à disposition de services innovants ».

Au cours de cette édition, les participants vont réfléchir et échanger sur les questions relatives au processus d’informatisation, en vue d’assurer une évolution cohérente du système informatisé. Selon M. Traoré, les services informatiques ont pu déjà mettre en place un réseau informatique interadministratif appelé Resina. Ce réseau, présent dans les treize régions du Burkina Faso, permet l’exploitation des logiciels métiers qui apportent une contribution satisfaisante à la gestion des finances publiques.

Le conseiller technique, Dramane Yaro, représentant le ministre de l’Economie et des finances, a mis en exergue l’importance d’un réseau informatique innovant dans la Stratégie de croissance accélérée et de développement durable (SCADD) et dans la transparence de la gestion budgétaire. Aussi a-t-il promis de mettre à la disposition des clients et des contribuables des services électroniques comme la déclaration douanière en ligne, la télédéclaration, le suivi des dossiers des fournisseurs en ligne…

De plus, le représentant du ministre a soutenu que « l’amélioration de la qualité des services innovants offerts aux clients devra contribuer à l’atteinte des résultats que nous nous sommes fixés dans de cadre de la mise en œuvre de la politique sectorielle du MEF ». L’ambition à terme du MEF, est de permettre aux contribuables de payer directement leurs impôts avec dignité a indiqué le directeur général des services informatiques, Kisito Traoré.

Rabalyan Paul OUEDRAOGO/Sidwaya du 1er Décembre 2010

Publicités
Cet article a été publié dans Faso Actu. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s