Chantiers du processus d’intégration: L’UEMOA fait le point à Bamako

Bamako abrite depuis le 18 janvier 2010, un atelier de deux jours sur le bilan de la mise en œuvre des chantiers du processus d’intégration de l’UEMOA. Cette traditionnelle rencontre annuelle des professionnels des médias entre dans le cadre du programme de communication qui se tient en marge de la 15e session ordinaire de la conférence des chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union, prévue pour le 22 janvier prochain dans la capitale malienne.

Ils sont une cinquantaine de journalistes venus des huit pays membres de l’UEMOA à prendre part à l’atelier-bilan de la mise en œuvre des chantiers du processus d’intégration de l’Union économique et monétaire ouest-africaine. Après s’être imprégnés de l’Etat d’exécution des chantiers de l’Union à travers des communications livrées par différents commissaires de l’UEMOA, les participants vont contribuer par des échanges et interpellations devant aider à une amélioration de la mise en œuvre. C’est ce qui est ressorti du discours d’ouverture de l’atelier présidé par le commissaire Rui Duarté Barros, représentant le président de la Commission de l’UEMOA.

Pour M. Rui Duarté Barros, ces trois jours de travaux doivent être des moments d’enrichissement mutuel à travers des thèmes choisis à cet effet. Il s’agit de : « La facilitation des transports et le transit routier » ; « Le visa communautaire » ; « Le programme régional de mise en valeur des terres de l’office du Niger ». Il reconnaît que la communication est l’un des éléments importants dans le processus d’intégration de la sous-région. Outre la communication institutionnelle, l’UEMOA, ajoute M. Barros, mène des actions de proximité pour l’atteinte des objectifs visés. Parmi ces activités, il a été cité des tournois de football, l’implication des leaders d’opinions et des communicateurs en langues nationales des huit pays de l’Union pour permettre une meilleure appropriation du processus d’intégration de l’espace par les populations.

Et de susciter par la même occasion des réactions et des critiques pour l’application des directives par les premiers responsables des pays membres. Après la cérémonie d’ouverture, s’en est suivi le ballet des communications dont celle sur : « Le visa unique de l’UEMOA ». Pour le commissaire Rui Duarté Barros, le visa unique vise à harmoniser et simplifier les procédures administratives relatives aux conditions d’entrée et de séjour des ressortissants des Etats tiers dans l’espace UEMOA.

Selon lui, ce visa communautaire permet aux Etats membres de conjuguer leurs efforts pour lutter efficacement contre la criminalité. Par ailleurs, le visa unique contribue à créer un environnement communautaire favorable aux investissements et au tourisme. Au niveau de l’UEMOA, précise M. Barros, le visa unique permet de fédérer les ressources financières et humaines, de fluidifier les contrôles frontaliers… Cette communication a suscité des questions de la part des journalistes qui ont voulu savoir ce qui bloquait sa mise en œuvre.

Pour l’auteur de la communication, il y a une directive sur le visa unique qui a été adoptée par le Conseil des ministres de l’UEMOA. Cependant, les pays membres de l’Union traînent les pieds dans la mise en application. Le commissaire Barros affirme que le manque de volonté politique des Etats explique ce blocage. Le visa unique ne va-t-il pas permettre aux terroristes de s’infiltrer dans les pays membres ? L’auteur de la communication assure qu’il y aura un système d’échanges d’informations communs entre les pays membres.

Le visa unique va plutôt permettre, selon lui, la sécurisation des frontières des Etats membres. Durant ces deux jours de face à face entre journalistes et Commission de l’UEMOA, les débats vont tourner autour de dix communications qui donneront l’état d’avancement des différents programmes actuellement mis en œuvre par l’UEMOA dans le but de l’intégration économique.

Aissata BANGRE/Envoyée spéciale à Bamako/Sidwaya

Publicités
Cet article a été publié dans Faso Actu. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s